La dépendance au crystal meth, une drogue destructive | VIP Vorobjev
  • Srpski jezik
  • Engleski jezik
  • Francuski jezik
  • Nemački jezik
  • Ruski jezik
  • Španski jezik
  • Italijanski jezik
  • Bugarski jezik
  • Grčki jezik
  • Araapski jezik
  • Iranski jezik
  • Albanski jezik
Menu
Menu

septembre 13, 2021

Crystal meth

Le crystal meth est une forme cristalline de méthamphétamine. C’est une poudre fine qui ressemble à des morceaux de glace ou à des fragments de verre, c’est pourquoi les utilisateurs l’appellent aussi « ice », « crystal » ou « cristal », « glass » et « quartz ».

Initialement, le crystal meth était une alternative moins chère à la cocaïne pour les classes sociales les plus pauvres. Aujourd’hui, la méthamphétamine en cristaux est répandue chez des personnes de différents statuts éducatifs et sociaux. Ainsi, par exemple, en Corée du Nord, la classe supérieure la consomme pendant les fêtes du Nouvel An, la classe moyenne l’utilise comme remède contre les maladies, tandis que la population pauvre de Corée du Nord utilise le crystal meth pour atténuer la faim.  

Les statistiques montrent aussi que ce stupéfiant joue un rôle prépondérant dans l’usage des drogues. Selon une étude récente, jusqu’à 27 millions de personnes dans le monde consomment de la méthamphétamine. Il est particulièrement populaire parmi la jeune génération en tant qu’additif pour les « fêtes d’enfer ».

Compte tenu de l’utilisation croissante du crystal meth, cet article vous présente les conséquences dangereuses de la consommation de ce stupéfiant, comment reconnaître une dépendance et quels sont les meilleurs méthodes de sevrage. 

L’histoire du crystal meth

Alors que le monde découvrait en grande partie la cocaïne et ses effets, Nagai Nagaioshi synthétisait en 1893 une nouvelle substance appelée éphédrine, à partir de la plante chinoise Ephedrasinica. Le chimiste japonais espérait trouver un remède contre l’asthme, mais les sociétés pharmaceutiques n’ayant pas adopté sa découverte, l’éphedrine fut vite oubliée. 

S’appuyant sur les travaux de Nagaioshi, en 1919, le pharmacien japonais Akira Ogata réussit à développer un processus plus simple et plus rapide de synthétisation du crystal meth. Ses travaux furent adoptés par la société britannique Burroughs Wellcome & Co., et le crystal meth fut introduit en psychiatrie pour le traitement des troubles déficitaires de l’attention avec hyperactivité (ADHD).

Cependant, ce n’est qu’au cours de la Seconde Guerre mondiale que l’utilisation du crystal meth s’est popularisé avec le « Pervitin », un agent anti-fatigue utilisé par les soldats allemands pour rester éveillés lors de leurs missions nocturnes. Dans le même temps, il était connu au Japon sous le nom de « Filopon », et des doses particulièrement élevées étaient administrées aux pilotes kamikazes. Ses effets négatifs ont été observés dès 1940, notamment des comportements violents observés chez les soldats. 

Malheureusement, cette connaissance n’a pas réduit son utilisation. Au milieu du 20ème siècle, le crystal meth a été incorporé à l’Obetrol, une préparation anti-obésité. Malgré son utilisation continue comme médicament considéré comme bénéfique pour la santé, il a rapidement été classé comme substance psychoactive illicite. 

Potentiel de développement de la dépendance au crystal meth

La dépendance au crystal meth est un gros problème dans le monde, principalement en raison de sa production simple et bon marché. Les ingrédients nécessaires à sa fabrication sont facilement accessibles et les utilisateurs apprennent rapidement à le produire à domicile. Le vrai danger est qu’il provoque une dépendance encore plus forte que celle de l’héroïne ou de la cocaïne. 

Une personne dépendante au crystal meth face aux conséquences de son abus.

Le crystal meth est le plus souvent fumé, bien qu’il puisse aussi être “sniffé”, pris par voie orale ou injecté par intraveineuse. Il libère de grandes quantités de dopamine, ce qui allège l’humeur, de sorte que la personne ressent une euphorie intense immédiatement après la consommation. C’est ce qu’on appelle le flash. Les effets perdurent en fonction du mode d’administration. La durée la plus longue de l’effet est obtenue en cas d’ingestion – 15 à 20 minutes, tandis que lorsque la drogue est “sniffée” le plaisir disparaît au bout de 5 minutes. 

L’effet persiste beaucoup moins longtemps que la durée de la présence du stupéfiant dans l’organisme, et si les utilisateurs prennent une nouvelle dose, une tolérance se développe en quelques minutes, ce qui en fait une drogue extrêmement dangereuse.  

Symptômes et signes de la dépendance au crystal meth

La personne dépendante au crystal meth recherche l’euphorie, mais ce stupéfiant produit aussi une série d’effets que le consommateur ne désire pas et qui sont autant de signes et symptômes observables qui indiquent une dépendance. 

Si vous remarquez certains des symptômes suivants chez l’un de vos proches, cela peut indiquer des problèmes de dépendance. 

  • Troubles du sommeil
  • Perte de poids et d’appétit
  • Augmentation de l’énergie et de la loquacité
  • Accélération du rythme cardiaque
  • Respiration rapide
  • Éraflures, blessures et cicatrices en cas d’injection
  • Mauvaise santé dentaire et maladies des gencives
  • Tremblements
  • Modifications du comportement, tels que de l’agressivité ou de l’irritabilité
  • Manque d’hygiène et négligence de l’apparence
  • Quête fréquente d’argent ou vol

Demandez une consultation en ligne gratuite pour apprendre à faire face à ces symptômes pour vous ou l’un de vos proches >>>

Effets de l’abus du crystal meth

Si les symptômes du sevrage de la cocaïne sont considérés comme très graves, ceux du sevrage du crystal meth peuvent avoir des conséquences fatales. Il est très important pour les personnes dépendantes d’essayer d’arrêter de prendre cette drogue le plus tôt possible, car les effets qu’elle peut laisser derrière elle peuvent être dévastateurs, à court ou à long terme. 

Effets à court terme du crystal meth

Les effets indésirables à court terme de la consommation du crystal meth incluent : 

  • Perte d’appétit
  • Transpiration excessive
  • Grincement des dents (bruxisme)
  • Arythmies
  • Changements fréquents de la tension artérielle
  • Troubles au niveau digestif, diarrhées ou constipations
  • Fièvre
  • Déficience visuelle
  • Irritabilité

Effets à long terme du crystal meth

Il ne faut jamais sous-estimer les dommages que le crystal meth peut occasionner à l’organisme. Ces dégâts peuvent être sévères et de nombreux effets du crystal meth peuvent altérer considérablement la qualité de vie, voire entraîner la mort. 

  • Système nerveux central. Au départ, l’action psychoactive accélère le métabolisme et augmente l’activité physique et la vigilance. C’est pourquoi l’usage du crystal meth est fréquent chez les étudiants et les salariés qui font constamment des heures supplémentaires. Cependant, l’utilisation à long terme réduit le niveau de dopamine dans le cerveau. Il en résulte des lésions des terminaisons nerveuses et l’apparition de symptômes similaires à ceux de la maladie de Parkinson.  

Il a aussi été démontré que la dépendance à la méthamphétamine provoque des troubles psychiques tels que la dépression et l’anxiété chez ceux qui en abusent à long terme. Les personnes consommant du crystal meth peuvent aussi présenter des symptômes psychotiques tels que la paranoïa et des hallucinations. 

Une personne dépendante à la méthamphétamine fait face aux graves conséquences de l’abus du crystal meth.
  • Système cardiovasculaire. Une fréquence cardiaque rapide et une pression artérielle élevée entraînent des dommages permanents aux vaisseaux sanguins du cerveau et augmentent le risque d’accident vasculaire cérébral. Les arythmies cardiaques peuvent aussi entraîner une insuffisance cardiaque et entraîner une crise cardiaque. 
  • Système respiratoire. Les problèmes respiratoires surviennent principalement chez ceux qui fument de la méthamphétamine. Ils présentent un risque accru de pneumonie, ainsi que d’insuffisance respiratoire.
  • Dentition. En raison du bruxisme, de la sécheresse buccale et de la négligence de l’hygiène personnelle, les personnes dépendantes au crystal meth peuvent développer un certain nombre de problèmes dentaires, comme de graves caries dentaires et la perte de dents. 
  • Infections. Les personnes dépendantes au crystal meth sont sujettes aux maladies infectieuses, en particulier aux maladies sexuellement transmissibles, car elles subissent des modifications de la libido, deviennent plus impulsives et évaluent mal les risques. Cela peut conduire à des hépatites, à l’infection par le VIH et d’autres infections. 

Possibilités de traitement de la dépendance au crystal meth 

L’arrêt de la consommation du crystal meth n’est pas à envisager sans aide. Un arrêt brutal sans surveillance peut entraîner des effets intenses et extrêmement désagréables liés au sevrage et aux crises de manque. Le traitement de la dépendance au crystal meth doit être réalisé dans un centre médical spécialisé pour assurer une désintoxication sûre, efficace et indolore. 

  • Traitement ambulatoire. Ce traitement n’inclut pas l’hébergement du patient, qui se rend quotidiennement de son domicile au centre de traitement des addictions. Cela peut être pratique pour les patients qui ne peuvent pas interrompre leur activité. Cependant, cette approche est moins efficace car les l’origine du stress est toujours présente stress et les sources de crystal meth sont encore disponibles. 
  • Traitement hospitalier: C’est le moyen le plus efficace de se remettre de la dépendance au crystal meth. Les patients restent dans l’établissement pendant toute la durée du traitement. Pendant ce temps, ils sont sous la surveillance constante d’une équipe médicale professionnelle. 

Comment faire le premier pas vers le traitement de la dépendance au crystal meth

Pour prévenir le développement de problèmes de santé dangereux, il faut procéder à un traitement hospitalier de la dépendance au crystal meth. Dans la clinique VIP Vorobjev, des méthodes modernes de traitement de la dépendance sont appliquées en fonction de l’état psychophysique du patient. 

Nous appliquons une désintoxication indolore afin de rendre supportable cette phase de traitement de la dépendance. Les symptômes de sevrage physique sévères sont ainsi évités, ainsi que les difficultés mentales qui accompagnent la récupération. 

Dans le traitement de la dépendance psychique, la clinique est allée plus loin encore avec son traitement révolutionnaire à l’ibogaïne. C’est une substance naturelle qui cible les récepteurs du cerveau affectés par le crystal meth. Dans le même temps, l’ibogaïne a un effet psychothérapeutique qui aide le patient à prendre conscience de la nuisance du crystal meth et élimine en une seule séance le désir de continuer à prendre ce stupéfiant.

En plus de méthodes de traitement uniques et d’une équipe médicale exceptionnelle reconnue dans le monde entier, nous proposons un hébergement de luxe avec des chambres meublées de façon moderne, ainsi qu’un hébergement pour les membres de la famille qui accompagnent le patient pendant le traitement. Une salle de sport, une piscine et un jacuzzi sont aussi disponibles. 

À la fin du traitement, le patient trouve de la joie dans la guérison définitive de la dépendance.

Questions fréquentes

Comment le crystal meth est-il utilisé?

Il existe différentes manières d’abuser de la méthamphétamine, c’est pourquoi il est difficile de détecter son abus. Ce stupéfiant peut être avalé, réduit en poudre et “sniffé”, injecté, ou fumé. Les personnes qui s’injectent le crystal meth utilisent des accessoires à cet effet, ce qui peut être un indicateur de dépendance. 

Quel est l’âge moyen des utilisateurs du crystal meth?

La plupart des individus commencent à utiliser ce stupéfiant vers l’âge de vingt ans, avec un âge moyen en 2016 établi à 23 ans. L’utilisateur typique a généralement entre 19 et 30 ans. 

Est-il impossible de guérir de la dépendance au crystal meth?

Non, ce n’est pas impossible. Cependant, la dépendance empêche l’individu de fonctionner sans la drogue. Et même lorsqu’il essaie d’arrêter, les symptômes de sevrage du crystal meth peuvent être insupportables, ce qui conduit finalement à une rechute. 

Publié le septembre 13, 2021,
L’équipe de la clinique Dr Vorobjev

Clinique pour les dépendances Dr Vorobjev

Le contrôle de votre vie et des attentes réelles de vos défis quotidiens sont essentiels pour réduire le stress.

— Josh Billings

Derniers articles du blog

  • Désintoxication à l’héroïne – Reprenez le contrôle de votre vie!

    Désintoxication à l’héroïne – Reprenez le contrôle de votre vie!

    La désintoxication à l’héroïne est une étape très importante dans le traitement des toxicomanes. L’héroïne est la plus ancienne substance psychoactive connue. Même les Sumériens consommaient du pavot, à partir duquel est obtenue l’héroïne. L’effet initial qu’elle procure est indiqué par son nom lui-même, qui littéralement en leur langue signifie “bonheur”. Le pouvoir magique du

    Lire plus
  • Dépendance à Internet – Une maladie des temps modernes

    Dépendance à Internet – Une maladie des temps modernes

    La dépendance à Internet est une maladie des temps modernes. Le XXIème siècle est caractérisé par les téléphones portables, Internet et les réseaux sociaux. Certes, ils nous ont beaucoup facilités la vie. En un seul clic, nous pouvons trouver les informations dont nous avons besoin. Nous effectuons maintenant nos tâches professionnelles même en dehors du

    Lire plus
Call Now Button