L’alcoolisme chez les jeunes est un phénomène fréquent.

La consommation de boissons alcoolisées est une tendance de longue date. Cependant, ces dernières années, les données enregistrées sont alarmantes. En particulier si l’on prend en compte que la limite d’âge est en train de changer.

Malheureusement, aujourd’hui, aucun rassemblement de jeunes ne peut être imaginé sans alcool. Bien qu’il ne soit pas rare que les adolescents s’enivrent au sein même de la famille.

Un certain nombre d’études montre que l’alcoolisme chez les jeunes est devenu un problème mondial. Selon les résultats des dernières recherches, un collégien sur trois “lève le coude”. Alors que 80% des jeunes âgés de 15 à 24 ans boivent de manière excessive. Il n’est donc pas surprenant que plus de la moitié des patients qui viennent pour le traitement de l’alcoolisme  aient moins de 30 ans.

La situation n’est guère meilleure en Serbie. En moyenne, les enfants de notre pays goûtent à l’alcool avant l’âge de 11 ans. Environ 32% de lycéens s’enivrent régulièrement, et que 10% ont leur santé compromise.

Étant donné que l’alcoolisme chez les jeunes représente souvent un tremplin vers l’usage des stupéfiants, le problème ne doit en aucun cas être ignoré.

Pourquoi l’alcoolisme survient-il chez les jeunes ?

L’âge de l’adolescence s’accompagne de nombreux changements psychiques et physiques. Dans le même temps, il existe un désir constant de grandir et d’être accepté dans la société le plus rapidement possible. Contrairement aux adultes, les facteurs sociaux jouent un rôle clé dans le développement de l’alcoolisme chez les jeunes.

Dans un premier temps, les adolescents boivent avec les copains, puis continuent à consommer «pour les copains» mais aussi pour la relaxation que procure la boisson. L’alcoolisme chez les jeunes se traduit par la consommation irrégulière de grandes quantités de boissons au cours du week-end. Ils boivent généralement vite, se défient qui va boire le plus. Une autre caractéristique est le mélange d’alcool avec des boissons sucrées. Cette combinaison ne provoque pas seulement une ivresse plus rapide, mais augmente également le risque d’intoxication.

Outre les amis, la composante sociale comprend également la famille. En effet, le risque pour qu’un jeune devienne alcoolique est de 52% plus élevé s l’un des parents avait eu le même problème.

Quelles conséquences l’alcoolisme a-t-il sur les jeunes ?

Étant donné que le corps des jeunes est plus fragile, les conséquences de l’alcoolisme sont beaucoup plus grandes. En plus de l’agressivité, de violence croissante et du risque accru d’accidents de la route, l’alcoolisme chez les jeunes, conduit également vers des activités criminelles.

Alkoholizam kod mladih
Au fil du temps, le foie s’endommage, car il est responsable de la dégradation de toutes les substances nocives que nous introduisons dans le corps. L’alcool provoque également des lésions au niveau de l’estomac, du pancréas, de l’œsophage, du pharynx, du muscle cardiaque et des vaisseaux sanguins.
L’alcool laisse de très graves conséquences sur le cerveau, c’est-à-dire sur son développement. Il n’est pas rare que des troubles du maintien de l’équilibre, se manifestent, ainsi que des lésions des nerfs périphériques, perte de sens du toucher, une incapacité à contrôler les désirs et les émotions, une baisse de l’intelligence. Ce qui affecte négativement le fonctionnement futur de la personne.
En fait, l’alcoolisme chez les jeunes contribue fortement au développement de l’invalidité plus tard dans la vie. L’issue fatale n’est également pas exclue. En effet, l’alcool est la cause de 9% de décès dans le monde.

Quand le traitement chez les jeunes est-il nécessaire ?

Et tandis que la dépendance médicamenteuse et l’addiction aux stupéfiants évoluent très rapidement, il faut des années pour que l’alcoolisme se développe. Cependant, dès les premiers signes, certaines mesures doivent être prises.
À la clinique VIP Vorobjev, le traitement de la dépendance à l’alcool commence par un examen approfondi de l’état psychique et physique du patient. Il comprend des analyses générales d’urine et de sang, ainsi que des tests de dépistage des hépatites B et C, VIH, l’ECG. Ensuite, c’est le niveau de dépendance qui est évalué ainsi que l’existence d’éventuels problèmes psychiques.
Ce n’est qu’après le diagnostic que des spécialistes de renommée mondiale en traitement des dépendances  déterminent le meilleur programme de soin pour chaque patient.  La première étape est la désintoxication indolore, par laquelle la clinique VIP Vorobjev se distingue des autres établissements. La combinaison unique de méthodes à la pointe de la technologie élimine les symptômes dangereux et désagréables du syndrome d’abstinence tout en normalisant, au même temps, le fonctionnement du cœur, du foie, des reins et du système nerveux périphériques.

Alkoholizam kod mladih
Comme l’alcoolisme affecte les centres du cerveau chez les jeunes, il est nécessaire de traiter la dépendance psychique. Un certain nombre de thérapies sont utilisées à cette fin. La N.E.T. thérapie rétablit l’équilibre hormonal perturbé par une consommation prolongée d’alcool.

La thérapie par aversion consiste à utiliser des médicaments et des appareils pour créer des stimuli désagréables. Ainsi se forme un dégoût physiologique et la résistance à l’alcool. La thérapie latérale renforce le corps, réduit les tensions et le stress, améliore l’appétit, le sommeil, la mémoire…

L’ensemble du traitement se déroule dans un environnement confortable et luxueusement équipé. Afin que les patients se sentent à l’aise, en plus de la discrétion, notre personnel est là pour exhausser tous leurs souhaits en terme de nourriture, de loisir et même de transport gratuit de l’aéroport ou de la gare routière.
Une des garanties de succès du traitement à la clinique VIP Vorbjev est également le soutien après le traitement. Nos médecins et psychothérapeutes reconnus continuent de travailler avec les patients même après leur sortie de l’hôpital. Avec des bilans réguliers ainsi que des consultations chaque fois que nécessaire, le patient reprend une vie normale plus rapidement, sans risque de rechute.

Ne laissez pas l’alcool vous prendre votre jeunesse, permettez à l’équipe d’experts de la clinique VIP Vorbjev vous aider.

 

Laisser votre commentaire