Soin des toxicomanes – Libérez vous de la dépendance || Clinique VIP VOROBJEV
  • Srpski jezik
  • Engleski jezik
  • Francuski jezik
  • Nemački jezik
  • Ruski jezik
  • Španski jezik
  • Italijanski jezik
  • Bugarski jezik
  • Grčki jezik
  • Araapski jezik
  • Iranski jezik
  • Albanski jezik
Menu
Menu

La toxicomanie ou la dépendance à tout type de stupéfiants est sans aucun doute une maladie. En d’autres termes, la dépendance aux drogues est un trouble psychique qui peut être caractérisé comme une consommation compulsive de stupéfiants, malgré toutes les conséquences négatives qu’elle entraîne. Il s’agit d’une maladie grave, chronique et complexe qui ne peut être vaincue seulement et uniquement par la volonté. À l’appui de la gravité de cette maladie indique le fait que la dépendance engloutit complètement tous les aspects de la vie du toxicomane – sa santé (psychique et physique) et sa vie sociale. Pour cette raison, le soin des toxicomanes dans les conditions médicales, à l’aide  des méthodes modernes de traitement des maladies de dépendance, est la seule solution possible pour une guérison complète.

Le terme de “toxicomanie” ou “dépendance” ne  fait pas seulement référence à la dépendance aux drogues les plus meurtrières d’aujourd’hui – l’héroïne et la cocaïne. Au contraire. La toxicomanie se réfère également à la consommation ou à l’abus d’autres substances psychoactives, telles que les opiacés, les opioïdes, les médicaments, les psychostimulants et autres médicaments similaires. Une personne aux prises avec une dépendance ne peut tout simplement pas contrôler son envie et sa soif de consommation de drogues. Malheureusement, les toxicomanes ne sont pas en mesure de contrôler quand et combien ils consomment. La toxicomanie est donc un modèle de comportement autodestructeur qui détruit la vie et la santé de l’individu et de ses proches.

Ceci est exacerbé par le fait que la toxicomanie ne choisit pas vraiment sa victime. Autrement dit, la dépendance peut toucher n’importe qui, indépendamment du sexe, de l’âge, ou du statut social.  Cependant, il est encourageant de constater que la solution existe et qu’elle est disponible à tout moment. Le soin des toxicomanes se fait avec beaucoup de succès dans les cliniques de traitement des maladies de dépendance adéquates et de qualité.

Pourquoi la dépendance (toxicomanie) se produit-elle ?

La toxicomanie ou la dépendance aux drogues n’est pas toujours un problème évident. La plupart des gens, commence à consommer des stupéfiants soit par curiosité ou pour y goûter soit pour expérimenter. Cependant, tous ceux qui expérimentent la drogue ne deviennent pas des toxicomanes, bien que la consommation récréative de drogues soit la première étape vers la création de la dépendance. On peut alors se poser, avec raison, la question suivante : qu’est-ce qui cause la dépendance ? En d’autres termes, qu’est-ce qui fait qu’une personne dévient dépendante ou toxicomane ?

lečenje narkomana Klinika VIP Vorobjev 1

En combien de temps on peut devenir dépendant – cela varie d’une personne à l’autre. Pour cette raison, de nombreuses études ont été menées à ce sujet. Les experts sont parvenus à la conclusion qu’il n’y a pas de cause unique de développer une dépendance, mais qu’elles peuvent toutes être regroupées en plusieurs catégories. Ce sont les causes biologiques, les causes psychologiques et les causes socioculturelles.

La toxicomanie et les facteurs de risque

  1. Les causes biologiques. Ces causes sont liées à la génétique et à la physiologie unique de chaque personne. Les gens sont différents étant donné qu’ils aiment ou n’aiment pas une substance ou une activité particulière qui, à son tour, peut entraîner une dépendance. Les scientifiques estiment que les gènes, ainsi que les facteurs externes qui affectent leur expression, ont une part de 40 à 60 pourcent dans la possibilité de développer une maladie de dépendance. En outre, les adolescents ou les personnes ayant des troubles psychiques, tels que la dépression ou l’anxiété sont plus sujets à l’abus de drogues et à la toxicomanie.
  2. Les causes psychologiques. Tout le monde dans sa vie rencontre divers problèmes et les résout de manières différentes. Les problèmes et les situations sociales délicates et désagréables, à leur tour, provoquent des émotions et des réactions différentes chez chaque personne. La manière dont la personne fait face à ces émotions peut déterminer si elle est sujette ou non à développer une maladie de dépendance. En effet, les personnes exposées au stress permanent ou qui souffrent de dépression, d’anxiété, des attaques de paniques ou d’autres problèmes psychiques, sont plus susceptibles de développer une dépendance.
  3. Les causes socioculturelles. Parmi ces causes ou facteurs de risque de développer une dépendance on incluse l’environnement. Les relations familiales, amicales, conjugales, professionnelles ainsi que le statut socio-économique ont un impact majeur sur la probabilité de développer une maladie de dépendance. Par exemple, la violence entre pairs, la maltraitance physique ou sexuelle, les relations familiales ou conjugales perturbées, le harcèlement moral au travail, etc. augmentent la probabilité d’abus de substances psychoactives. La personne qui consomme des stupéfiants croit qu’elle fera ainsi plus facilement face à ces problèmes. Au fil du temps, cette habitude se transforme en toxicomanie.

Soin des toxicomanes – Quelles drogues sont les plus consommées ?

Bien que de nos jours une multitude de “nouvelles” drogues émerge, quelques uns des stupéfiants ou des substances psychoactives sont le plus souvent consommées.

  • Marijuana. C’est l’une des drogues les plus répandues aujourd’hui. Elle est particulièrement utilisée par les jeunes et les adolescents. La marijuana ne devrait pas être prise à la légère et être classée comme une drogue légère, car elle laisse de nombreuses conséquences négatives sur la santé. Certains des effets de la consommation de marijuana sont les suivants: problèmes de mémoire, irritabilité, somnolence, réactions lentes, hallucinations, augmentation de la capacité de parler, hypertension.
  • Héroïne. Elle crée très rapidement une dépendance chez le consommateur. Elle est obtenue à partir du pavot à opium. Elle peut être administrée de plusieurs façons – fumée, sniffée ou injectée par voie intraveineuse. Comme tout autre stupéfiant, l’héroïne provoque toute une série d’effets sur la santé. Il s’agit notamment de : douleurs musculo-squelettiques, insomnie, vomissements, diarrhée, irritabilité, lésions cérébrales et les crises d’épilepsie sont également possibles.
  • Cocaïne. Avec l’héroïne, la cocaïne est l’une des drogues les plus dangereuses. C’est un stupéfiant illégal qui est souvent utilisé pour ses effets stimulants. Certains des effets causés par la dépendance à la cocaïne comprennent: la paranoïa, l’irritabilité, la baisse de l’appétit, les maladies cardiovasculaires.
  • Méthadone et substitolC’est un type de drogues synthétiques et opioïdes qui ont des effets analgésiques extrêmement puissants. La méthadone et le Substitol sont des substances psychoactives extrêmement dangereuses car elles créent une dépendance physique et une dépendance psychique.
  • Amphétamines. Ce sont de puissants stimulants qui ont un effet direct sur le cerveau, c’est-à-dire le SNC (système nerveux central). Bien qu’utilisées pour traiter certains états médicaux, les amphétamines provoquent une dépendance en cas d’abus ou de consommation compulsive. Les conséquences de l’abus d’amphétamines sont, entre autres, l’acné, les troubles de la vision et l’agitation.

Métamphétamines. Il s’agit d’un type d’amphétamines synthétiques qui stimule certainement le début de la dépendance. L’anxiété, la paranoïa, l’agitation généralisée, l’agressivité et autres ne sont que quelques-unes des conséquences de l’abus des métamphétamines.

lečenje narkomana Klinika VIP Vorobjev 2

Il est très important de faire la distinction entre tous ces stupéfiants. Ceci est important non seulement en raison des divers effets qu’ils provoquent, mais également en raison du choix du traitement médical approprié en matière de soin du toxicomane.

Quels sont les symptômes de la toxicomanie ?

Plusieurs indicateurs peuvent révéler qu’une personne est toxicomane. En effet, les toxicomanes ont besoin des quantités de plus en plus élevées d’une certaine substance psychoactive pour obtenir le même effet de plaisir ou de satisfaction. C’est un signe clair qu’une tolérance à la drogue donnée s’est produite. Les toxicomanes ne peuvent pas s’empêcher d’utiliser ou de consommer une drogue particulière, même s’ils le souhaitent. Les personnes dépendantes continuent de prendre et de consommer les drogues, même si ce type de comportement est extrêmement mauvais pour leurs relations familiales, amicales ou conjugales. Les toxicomanes empruntent souvent de l’argent et participent aux activités illicites ou criminelles pour obtenir de l’argent et pouvoir acheter de la drogue.

Sans la présence de drogue dans leur corps, ils se sentent étrange, déprimés, transpirent et ont des maux de tête. Dans certains cas les plus extrêmes, des attaques de panique ou des convulsions peuvent survenir. Les toxicomanes passent beaucoup de temps à penser aux stupéfiants : comment se procurer une dose plus importante, quand et quelle quantité prendront-ils, etc. Les personnes dépendantes consomment souvent des drogues en secret, niant qu’ils aient le moindre problème. La perte d’intérêt pour les choses ou les autres activités pratiquées autrefois peut également indiquer l’existence d’une maladie de dépendance.

Le changement de comportement, le manque de motivation, le manque de soins et d’hygiène personnelle, une mauvaise apparence physique (yeux ou narines rouges), irritabilité, manque d’élocution, ne sont que quelques-uns des signes possibles de la toxicomanie.

Si vous remarquez certains de ces symptômes, sachez qu’il est indispensable de prendre soin du toxicomane.

Soins sûrs et indolores du toxicomane est possible !

Aussi désespérée que puisse sembler la situation, heureusement – rien n’est perdu. Si vous luttez contre n’importe quel type de dépendance ou si vous connaissez une personne qui a besoin d’aide, sachez que ce n’est pas une honte d’admettre l’existence du problème. En effet, la solution existe certainement. Le soin des toxicomanes et la rééducation complète à la clinique VIP Vorobjev sont sûrs et indolores, et en très peu de temps, vous vous tournerez vers une vie saine et heureuse. Notre luxueux hôpital pour le traitement des maladies de dépendance depuis plus de deux décennies, en utilisant les méthodes de traitement les plus modernes et innovantes, traite avec succès ces problèmes. Plusieurs milliers de patients guéris, venus du monde entier, sont la preuve de notre expertise et de notre engagement maximal envers chaque patient.

Les étapes des soins du toxicomane

Le traitement à l’hôpital VIP Vorobjev comprend plusieurs étapes de traitements médicaux.

lečenje narkomana Klinika VIP Vorobjev 3

  • Diagnostic. La première étape du traitement des maladies de dépendance consiste à déterminer la présence ou l’absence d’autres maladies et permet d’évaluer l’état psychique et physique complet du patient.
  • Désintoxication.  Au cours de cette étape, le patient reçoit par perfusions les solutions ou médicaments nécessaires pour accélérer l’élimination de la substance addictive du corps.
  • Désintoxication ultra-rapide. Méthode extrêmement efficace et moderne de nettoyage du corps des substances psychoactives. Elle est réalisée alors que le patient est sous anesthésie, ce qui ne lui fait ressentir aucune douleur, gêne ou inconfort.
  • Traitement de la dépendance psychique. Au cours de cette étape, le désir, l’envie et le besoin de la drogue sont éliminés.
  • Psychothérapie. L’objectif de la psychothérapie est de changer le comportement du patient ainsi que ses points de vue. Grâce à la psychothérapie, le retour du patient dans un environnement social normal et sain ou sa resocialisation et réintégration sont garantis.
  • Physiothérapie. Au cours de cette étape, le patient est orienté à identifier et à augmenter sa capacité de mouvements. L’objectif de la physiothérapie est de restaurer la mobilité fonctionnelle maximale des patients.
  • Atelier d’activités thérapeutiques. Cette partie du traitement implique diverses activités créatives, éducatives, intellectuelles et autres activités visant à améliorer les fonctions physiques et mentales du patient.
  • Soutien complet après le traitement. Même après la sortie du patient de l’hôpital, nous restons en contact avec lui pendant 12 mois. Nous le faisons pour suivre ses progrès et l’aider à maintenir les résultats obtenus pendant le traitement. Au cours de cette étape très importante du traitement, nous encourageons le patient à maintenir un mode de vie et de fonctionnement sains.

Ce qui distingue la clinique VIP Vorobjev des autres, est l’utilisation des méthodes de traitement des maladies de dépendance les plus modernes. Le traitement par l’Ibogaïne et l’ayahuasca se sont révélés très efficaces dans le soin des toxicomanes. L’équipe de spécialistes reconnus et renommés de la clinique VIP Vorobjev va vous aider à vous libérer de la maladie de dépendance une fois pour toutes.

Clinique pour les dépendances Dr Vorobjev

Le contrôle de votre vie et des attentes réelles de vos défis quotidiens sont essentiels pour réduire le stress.

— Josh Billings
Call Now Button